Iqbal Mohammed

Iqbal Mohammed, Le livre de l’éternité, p.29-30

Texte

“Ne perds pas une lueur de la lumière que tu détiens,
Saisis fermement le noeud de ton être.

Il est plus beau d’augmenter son propre éclat,
et d’en éprouver la splendeur à la lumière du soleil !

Sculpte de nouveau ta forme ancienne,
Connais-toi toi-même,
Crée un être vivant.

Seul un être ainsi “vivant” est digne de louange,
sinon le feu de l’existence n’est que de la fumée.”