TEXTES

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Bergson

Henri Bergson, « La conscience et la vie » dans L’énergie spirituelle, Paris, PUF, 2009

 
Présentation
Henri Bergson est un philosophe français né le 18 octobre 1859 à Paris où il est mort le 4 janvier 1941. L’énergie spirituelle est initialement parue en 1919.

Texte
« Les philosophes qui ont spéculé sur la signification de la vie et sur la destinée de l’homme n’ont pas assez remarqué que la nature a pris la peine de nous renseigner là-dessus elle-même. Elle nous avertit par un signe précis que notre destination est atteinte.

Bhagavad Gita (1)

La Bhagavad-Gîtâ, suivie du Commentaire de Sankara (extraits), traductions d’Émile Senart et de Michel Hulin, Paris, Seuil, « Points Sagesses », 2010


Texte
II, 43 : « Hommes de désir, obsédés par les plaisirs célestes, leur discours, tourné vers les jouissances et les pouvoirs magiques, se perd dans le dédale des rites et ne débouche que sur les renaissances comme fruits des actes »

Bhagavad Gita (2)

Sri Aurobindo (com.), Bhagavad Gita, trad. Anne-Marie Esnoul et Olivier Lacombe, Paris, Éditions du Seuil, 1997


Présentation
Sri Aurobindo, maître hindou né à Calcutta en 1872, a commenté la Bhagavad Gita, l’un des textes fondamentaux de l’hindouisme.

Texte
« Bien qu’Arjuna ne soit préoccupé que de sa propre situation, de sa lutte intérieure et de la loi d’action qu’il doit suivre, la question particulière qu’il pose

Bidar

Abdennour Bidar, « Le sage, le saint et le fou »

   
Texte
Un sage, un saint et un fou s’étaient levés de bon matin et marchaient ensemble sur la route de Samarkande. Au milieu de la matinée, soudain le ciel devint tout noir et un terrible orage éclata. La foudre se mit à tomber de tous côtés. Le sage, stoïque sous le déluge et les éclairs, dit d’un ton placide : « Il serait prudent de se mettre à l’abri », et d’un pas tranquille il se dirige vers une petite cabane non loin de là. Le saint, lui, tombe à genoux, et le visage ruisselant de larmes et de pluie il se prosterne en criant : « Grâces soient rendues au Très-Haut ! C’est Dieu qui nous envoie sa Lumière ! »

Bobin

Christian Bobin, Le Plâtrier siffleur, Paris, Poesis, 2018, 15 p.

 
Texte
« Habiter poétiquement le monde
ou habiter humainement le monde,
au fond, c’est la même chose. »
…. et j’ajouterai
ou habiter spirituellement le monde

Buber (1)

Martin Buber (1878-1965), Le chemin de l’homme (Der Weg des Menschen : nach der chassidischen Lehre), Paris, Les Belles Lettres, 2015


Texte
« Rabbi Bounam avait coutume de raconter aux jeunes gens qui venaient chez lui pour la première fois l’histoire l’Eisik fils de Yékel de Cracovie. Après de longues années de la pire misère, qui n’avaient cependant point entamé sa confiance en Dieu, celui-ci reçut en rêve l’ordre de se rendre à Prague pour chercher un trésor sous le pont qui mène au palais royal.

Buber (2)

Martin Buber (1878-1965), Le chemin de l’homme (Der Weg des Menschen : nach der chassidischen Lehre), Paris, Les Belles Lettres, 2015

 
Texte
« Dénoncé calomnieusement aux autorités par l’un des chefs des mitnagdim (opposants des hassidim) qui réprouvaient sa doctrine et sa voie, Rabbi Shnéour Zalman, le Rav de Russie, avait été incarcéré à Saint-Petersbourg et attendait sa comparution devant le tribunal, lorsqu’un jour le capitaine de la gendarmerie pénétra dans sa cellule. Devant la face puissante et immobile du Rav qui, absorbé en lui-même, ne le remarqua pas tout de suite, cet homme devint pensif et devina quelle était la qualité de son prisonnier.

CENTRE SÉSAME
11, square Sainte-Croix de la Bretonnerie,
75004 Paris.
sesame.secretariat@gmail.com

leo venenatis elit. elit. dolor Aliquam vulputate, libero mi, libero.